Tout savoir sur le savon naturel

savon naturel

Il existe la méthode de saponification à froid pour transformer les huiles et les beurres en savon naturel et en glycérine. Pour fabriquer du savon maison, on a besoin d’initier une réaction chimique en mixant les matières grasses avec une solution de soude caustique.

A partir du moment où la soude caustique entre en contact avec les corps gras, les huiles se modifient et se transforment en molécule de savon et en glycérine. On connait évidement le savon liquide, le savon de Marseille, le savon d’Alep etc qui sont de fameux savons à chaud dont la réputation n’est plus à faire en revanche on connait moins le savon naturel saponifié à froid.

Vous pouvez choisir d’élaborer vos recettes de savon maison ou bien acheter du savon dans une savonnerie artisanale. Si vous souhaitez éviter les erreurs dans votre choix, orientez-vous vers des magasins spécialisés qui sélectionnent les produits selon des critères stricts.

Vérifiez bien la composition car il est possible que certains savons contiennent de l’huile de palme. Evitez d’acheter un savon naturel si les ingrédients ne sont pas clairement listés sur l’étiquette. Il est certainement moins naturel qu’il n’y parait.

L’alternative pour éviter d’acheter un savon dit naturel qui ne l’est pas c’est de faire son propre savon. En vous lançant dans la création de recette de savon maison, vous avez la garantie d’avoir un savon avec une composition saine, respectueux de votre peau et de l’environnement.

En plus le savon saponifié à froid est le meilleur savon que vous pouvez utiliser pour votre toilette. Il contient de la glycérine produite naturellement lors du processus de saponification à froid.

La glycérine est un sous-produit de la fabrication de savon qui permet d’hydrater votre peau. Les industriels retirent la glycérine de la masse de savon pour des raisons techniques et économiques.

Faire son propre savon c’est devenir un expert en huiles et en chimie. Les ingrédients de base pour confectionner son savon sont la soude caustique et les matières grasses.

L’avantage c’est aussi la possibilité de pouvoir créer un savon surgras avec des huiles de surgraissage. Comment ? C’est simple il suffit de diminuer la quantité de soude caustique nécessaire pour saponifier les huiles afin que les corps gras se retrouvent en excès dans le savon final. Ainsi vous avez la garantie que tout l’hydroxyde de sodium a été consommé et qu’il reste dans le savon naturel une partie insaponifiable qui apporte de la douceur et compense le côté détergent du savon.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *