Créer entreprise à Hong Kong : pourquoi cibler ce marché asiatique ?

entreprise hong-kong

Hong Kong figure parmi les grands centres financiers mondiaux où les entreprises peuvent faire des affaires tout en bénéficiant des atouts d’une juridiction offshore. Quels sont les bénéfices que l’on peut tirer de la création d’une entreprise à Hong Kong? Pour quelles activités créer une société sur ce territoire?

Avantages de la création d’une société à Hong Kong

Pour l’immatriculation, une seule personne physique ou morale suffit. L’identité des autres actionnaires reste donc secrète. Une secrétaire est toutefois requis en plus directeur de l’entreprise.

Le système judiciaire de Hong Kong est favorable aux entrepreneurs étrangers. L’actionnaire principal d’une société peut être un non-résident. Les formalités pour créer une société sont simplifiées dans la juridiction. La validation de l’inscription s’effectue en une semaine.

Pour la constitution d’une entreprise, la libération d’un capital minimum n’est pas requise. Cependant, en cas d’augmentation du capital, la tenue d’une assemblée générale extraordinaire est obligatoire.

La souplesse du régime fiscal hongkongais est un réel plus pour les investisseurs. Effectivement, il a comme base la territorialité, qui impose uniquement les contribuables réalisant des ventes auprès des clients à Hong Kong. Dans ce cas, un taux réduit de 16,5% s’applique sur les bénéfices réalisées.

Des déductions (frais de représentation, consulting …) sur les bénéfices sont toutefois prévus pour diminuer la valeur de l’impôt.

Dans le cas contraire où les revenus proviennent de l’extérieur, l’exonération  d’impôt s’applique. La non-imposition est également valable pour les dividendes distribués aux actionnaires, les intérêts et les plus-values sur actif.

Les actions de l’entreprise sont cessibles gratuitement. En effet, le paiement d’un droit de succession pour hériter des biens d’un entrepreneur décédé n’est pas exigé.

Les capitaux rapatriés vers ou depuis Hong Kong ne subissent pas de contrôle systématique. Tout comme l’échange de devises.

Les activités conseillées à Hong Kong

L’ouverture d’une société sur ce territoire proche de la Chine est à privilégier pour les propriétaires d’un site e-commerce.

Ainsi, si par exemple, l’entreprise peut s’approvisionner en Asie du Sud-Est, puis procéder à la revente ses marchandises en ligne sans subir le paiement ‘d’un impôt. En outre, Hong Kong ne constitue t-il pas une porte d’entrée sur le marché chinois?

Les autres activités idéales à Hong Kong comprennent également l’import-export et le commerce international. Dans la zone est installée les grands ports et aéroports internationaux du monde.

De plus, la juridiction appliquant une économie libérale, la circulation des biens  s’effectue en toute liberté. Il n’y a pas de droit de douane à régler.

Notons qu’il est légal créer une société à Hong Kong. Il ne s’agit pas un paradis fiscal selon l’OCDE.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *